//
you're reading...

FULL CONTACT

Apporter ma pierre à l’édifice… (1/2)

 

Sans titre

 

Ecrire un livre n’est pas chose aisée.

Pour ne rien vous cacher, ma première tentative fût laborieuse et se solda par un échec.

C’était il y a trois ans.

Les doutes, le manque de temps, d’inspiration, d’originalité à aborder un nouveau chapitre, l’incertitude sur la possibilité de convaincre un éditeur une fois mes écrits terminés m’on poussé après bien des journées et des nuits à écrire à déplacer mon travail du « bureau » à la « corbeille ».

 

La remise en question fut immédiate. Suis-je réellement capable d’écrire un livre ?

A priori oui. A condition d’aborder un thème qui me transcende.

Evidemment, mes centres d’intérêt se conjuguent aux pluriels mais si je n’avais à en retenir qu’un la boxe occuperait sans aucun doute la plus haute marche du podium.

Enfin, la boxe… Pour être plus précis disons plutôt qu’il s’agirait des boxeurs.

En effet, comme bon nombre de réalisateurs, d’auteurs mais également de musiciens, j’avoue être fasciné par ces hommes qui ont fait de leurs poings leur outils de travail.

Si cela n’est pas votre cas ? Alors laissez-moi vous parler de Thiarcquo Gillet.

Evidemment, son nom ne vous dira rien. Pourtant ce jeune Franco-Malgache s’est illustré de la plus belle des manières un soir de septembre 2011, lorsque après un combat pieds-poings terminés aux points, notre cogneur d’1 mètre 60 pour 55 Kg s’est emparé de la ceinture de champion du monde WKA.

Une bien belle récompense pour l’enfant d’Antalaha (Nord de Madagascar) venu au monde avec d’importants problèmes de santé, et qui ne dût sa survie qu’à la vente d’un troupeau de vaches que détenait sa grand-mère.

Bien au-delà des performances sportives réalisé par « Titi », l’ouvrage est un véritable plongeon dans la vie d’un jeune homme peu épargné par les coups durs : maladie infantile, abandon, violences, travaux forcés etc… mais qui parviendra à surmonter tous les obstacles dressés sur sa route et faire de sa vie une aventure exceptionnelle.

Sans titre2

Parfois pathétique, quelquefois drôle, toujours authentique, avec « VAZAGASY » exit la performance du moment où l’énième biographie d’une star au palmarès aussi épais qu’un annuaire, l’oeuvre est avant tout un véritable hommage au sportif anonyme mais aussi à l’ensemble des acteurs trop souvent écarté du monde sportif : bénévoles, entraineurs, amateurs and Co…

 

« VAZAGASY » est disponible sur de multiples plate-formes de vente en ligne (amazon, fnac.com, Decitre etc…) Cliquez sur le lien suivant, et faites votre choix :

http://les-editions-brumerge.wifeo.com/vazagasy.php

 

MATT LEDUC

@Matt_Leduc_

 

Discussion

No comments yet.

Laisser un commentaire

Mon compte Twitter et YouTube

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 86 autres abonnés